Bruno Oudet

De Intercoop.

J'ai cumulé plusieurs expériences de travail coopératif en ligne

  • 1992-1995 : réseau frognet des chercheurs français aux Etats-Unis qui s'est vite transformé en réseau des chercheurs français dans le monde. On a eu jusqu'à 15 000 personnes enrégistrées (il fallait remplir une fiche) sur notre réseau. A la deuxième conférence de l'Internet Society (1995) j'ai présenté frognet et ma tristesse d'avoir vu que seulement 5 % des personnes avaient contribué. Un physicien présent dans la salle m'a dit qu'il était arrivé aux mêmes conclusions!!!
  • 1996-2000 : animation du chapitre français de l'Internet Society, sans doute la première association française à fonctionner à l'époque uniquement sur le net (une forme de travail incorporée dans les statuts de l'association). Dans ce cadre j'ai lancé les rencontres d'Autrans dont le travail préparatoire se faisait aussi sur le net. A la demande d'Isabelle Falque-Pierrotin qui avait été mandatée par François Fillon nous lançions le premier débat "politique" sur la charte de l'Internet.

Sans attendre la fin de la conclusion du débat, le Ministre annonçait son projet de loi. Grosse déception pour les animateurs. Ce débat devait durer cinq jours. Chaque jour un autre point (fixé par Isabelle était débattu). Je faisais chaque soir la synthèse et un journaliste introduisait, dans un petit billet avec humour, le sujet du jour. J'en ai retiré l'idée qu'un tel débat est possible mais il faut (au moins) un animateur à temps plein, un calendrier, en d'autre termes les conditions de réussite d'un travail en face à face.

  • 2003-2006 : j'ai essayé de développer les liens au sein de la société civile française qui s'impliquait dans le SMSI. Et j'ai eu l'occasion de suivre les débats en ligne, et notamment des prises de pouvoirs de quelques uns dans le forum sur la gouvernance de l'Internet...

J'espère que le rappel de ces petits souvenirs ne vous a pas trop ennuyé. Pour mon CV voir