Propositions Open Data

De Intercoop.

Amis référents et organisateurs, pensez à associer cet atelier avec le "Tiers Lieu Éphémère" :

______________________

Sommaire

avant propos

animatrice de la thématique

  • Claire Gallon

Propositions d'ateliers

  • François Elie, président de l'ADULLACT francois AT elie.org ===

Je ne sais pas s'il est prudent de se disperser et de se séparer en plusieurs ateliers sur Open Data.

Ma contribution au débat serait la suivante:

J'observe trois choses à propos d'Open Data (qui est un sujet qui m'intéresse au plus haut point et depuis longtemps - comme les logiciels, les formats ouverts et tout ce qui produit du bien commun numérique).

  • On est encore trop dans la phase communication
  • Chacun fait un peu trop tout seul
  • Qui se préoccupe des outils ? Marx disait que "les armes de la critique passent par la critique des armes"... Logiciels libres ?

Il est urgent de travailler à l'interopérablité et à la mutualisation

C'est urgent car sinon il n'y aura pas de création de valeur possible sans cela.

  • L'interopérabilité
    • au niveau technique (formats, flux) Formats ouvert... évidemment!
    • au niveau sémantique car la valeur ajoutée où peut se faire de la valeur est très peu au niveau local. Ce sont les valeurs agrégées qui peuvent présenter un intérêt.
  • La mutualisation pour produire/partager les outils, des kits, des guides, des taxonomies.

Il faut déjà préparer l'avenir

L'ouverture des données publiques fait bouger les systèmes d'information publics

  • accélérer la prise en compte massive de la géolocalisation (les trois quarts des données sont géolocalisables)
  • faire prendre conscience de la nécessité d'une gestion précise des données nominatives
  • elle peut permettre, via une approche orientée données métiers (ou services, SOA) de repenser les systèmes d'information avec comme objectif non pas la seule gestion, mais le pilotage, la gouvernance, en intégrant les citoyens plus largement.