Réseaux sociaux : difficile d'en échapper

De Intercoop.

Un bon exemple de création de réseaux sociaux de proximité pour l'entraide. Aidonsensemble a été contacté pour venir nous exposer leur projet à Autrans.

On pourrait aussi demander aux réseaux peuplade de partager leur savoir faire, leur projet. Voir par exemple le réseau de Grenoble

On pourrait aussi voir cela du coté de l'utilisateur. Un jeune peut-il aujourd'hui se permettre d'être absent des réseaux sociaux. Et demain ?


Ben demain, il est urgent de prendre conscience de la différence entre

- réseaux sociaux 2.0 commerciaux qui font du profit et prennent le contrôle sur nos données genre face book et autre minitel 2.0 qui sont gérés par des entreprises à but lucratif pour se faire de l'argent avec nos données privées, utilisent des logiciels propriétaires et les hébergent sur des services centralisés qui ressemble plus à du minitel qu'à de l'internet

- réseaux sociaux libres sans but lucratif qui utilise des logiciels libres que l'on peut installer sur son propre serveur genre crabgrass, elgg,....