A quelles conditions le service public peut-il être acteur des enjeux ouverts par la mobilité ?

De Intercoop.

Le nombre de mobinautes est en croissance. Ce nouveau mode de connexion va également avec une augmentation de l’exigence des citoyens vis-à-vis du service public. En effet, confronté à un continuum informationnel, le citoyen s’attend à avoir accès au service public de la même manière. La question que l’on peut se poser :

«A quelles conditions le service public peut-il être acteur des enjeux ouverts par la mobilité ? »

Un axe fort du débat pourrait être la responsabilité de l’acteur public. Un échange autour du mélange des sphères, le droit à la déconnexion, etc. serait intéressant.

Deux intervenants, un débat de minimum 30 mn et un rapport d’étonnement rythmeront l’atelier ?

Propositon de Cédric Lambert, Hughes Aubin et Yves-Armel Martin.


   * Autrans 2010 : Internet, source d'innovations pour les territoires
   * Inscription aux rencontres d'Autrans