Contribution de Philippe Vacheyrout

De Intercoop.

Et si c'était les territoires qui étaient source d'innovation pour Internet ?

Fred Forest qui oeuvre depuis 40 ans sur la notion de territoire avait anticipé avec le centre expérimental du territoire *1 sur Second Life, les débats des rencontres d'Autrans 2010 avec la sensibilisation des élus, la dématérialisation, la monnaie parallèle, le développement des biens commun et des libertés fondamentales, il avait même anticipé les débats de 2011 ou 2012 avec l'identité numérique qui émerge à l'issue du grand débat sur l'identité nationale, et qui va permettre de mettre le citoyen au centre de la toile.

En effet trop de questions initialisée par en 1948 par Georges Horwel avec « 1984 » qui auraient pu être résolues par la loi informatique fichiers et libertés en 1978 n'ont pas reçues les réponses attendues par les utilisateurs notamment depuis 2000, faute de conscience et de volonté politique.

La crise et la perspective du réchauffement climatique mobilise heureusement les consciences autour des innovations qui pourrons préparer un avenir meilleur à nos descendances. En effet la neutralité du Net, la sécurisation des réseaux, l'interoperabilité des services, les modèles économiques innovants sont autant d'éléments de l'évolution des usages du Web 1 au Web 5.

Comme le montre l'étude en souscription de Futurible International*2 c'est en effet la mise en ¦uvre des innovations issues des territoire et leur appropriation par la société civile qui permettrons le basculement vers la société de l'Information du XXI siècle.

Philippe Vacheyrout