Témoignages et rapports d'étonnements des participants

De Intercoop.

Merci à Anne, Frederic, Antony, Gilles, Gerald, Gilles, Julien, Isabelle, Jean Michel

(à partir de la dernière page du questionnaire)

Sommaire

Jean-Michel Cornu Une radio associative en milieu rural

pour avoir un autre point de vue, j'ai rempli le questionnaire avec un projet auquel je participe mais que je n'anime pas

  • ne pas avoir de retour d'où désimplication
  • on fait chacun son émission mais on ne fait pas vraiment ensemble d'où la proposition d'une émission en commun
  • il manquait des moments d'échanges informels : un repas ensemeble : visibilité interne, le vécu en commun

Bruno Oudet Quelques expériences de travail coopératif en ligne

  • parle-t-on du groupe en ligne ou groupe ?
  • Frognet chercheurs français à l'étranger
  • trouver quelque chose qui motive et rassemble (ici diffuse des nouvelles de France)
  • nécessité de réveiller le groupe qui dormait parfois pendant plusieurs mois
  • les querelles sont plus rapides à se développer
  • regarder comment cela marche dans la vie réelle lorsque l'on rencobntre des difficultés dans la vie réelle

mots clés : production de réultats, leader négatif peut être positif, visibilité interne peut être négative

expériences de l'Injep (Institut de la jeunesse et de l'éducation populaire)

Si vous le souhaitez, un point des expériences de l'Injep avec les Creps (Centres d'éducation populaire et de sports) de Corse, Aquitaine et Ile-de-France, qui tentent d'instiller de la coopération dans leurs pratiques de formation traditionnelles.

Anne Goldenberg Koumbit

Les pratiques Collaboratives de Koumbit , une monographie par Anne Goldenberg d'un groupe Montréalais de travailleurs du libre.

  • Responsabilisation excessive de certains dans le groupe : organiser le travail en comité, permet à des personnes de s'impliquer
  • diversité d'intérêts : les comités permettent de "pacifier" toujours autant de réunions mais de manière différenciée
  • le rôle du coordinateur devenait le "chef" qui dans une organisation horizontale passait mal ==> investissemnt dans des outils collaboratifs
  • contraintes stimulantes pour le groupe, groupe en phase adulte et a plus que doublé d'effectifs

Frederic Bergot : Participation des habitants DSU Brest

  • on pêche sur la capitalisation des expériences,

où le projet qui a été soutenu est présenté,

  • et la valorisation : donner à voir ce qui a été fait ?
  • les outils collaboratifs arrivent au fur comme support à l'évolurtion des pratiques

Antony

  • étonné par le questionnaire
  • a pris un groupe qui avait des difficultés de fonctionnement par supervision excessive
  • que faire pour ouvrir le fonctionnement ?
  • désimplication par non répartition des tâches
  • rythme d'évolution, leader négatif
  • non dit ..

Mathilde Guiné, Outils réseaux

  • une personne qui ne fonctionnepas avec le groupe
  • le prendre comme une diversité
  • des non-dits sur l'organisation, des personnes restent sur le côté
  • bonne visibilité du groupe, peu perçu en interne

mots clés : diversité d'intérêts voire conflit, leader négatif, contrainte sti

Gil

  • contexte de groupe institutionnalisé, très mature, pyramidal
  • implication des participants
  • réunion de coordinations fréquentes, échanges fréquents
  • fonctionne par des contraintes stimulantes externes
  • trop de sectorisation des actions en petits groupes

mots clés : visiblité externes, contraintes stimulantes, implication jusqu'au "burn out", production de résultats,répartion des tâches

Gilles Boulard : conseil syndical

  • intérêt particulier du président en conflit avec l'intérêt collectif
  • explicitation du but du groupe
  • partage des informations
  • vécu commun

Gwendal Simon

  • n'a trouvé que des groupes virtuels
  • des échanges de mél entre amis étaient une relation de groupe
  • on retrouvait dans ce groupe virtuel toute une série de question du questionnaire
  • de ce fait a tenté de déléguer des tâches, organiser
  • le "groupe" a pris conscience d'être un groupe
  • des étapes franchis en terme de maturité
  • mots clés : mise en réseau de personnes, répartition des tâches, dictateur bienveillant, maturité du groupe

Gerald

Julien Bellanger

Réseau de 35 strutures des animateurs du Pays de la Loire

Outils : liste de diffusion

  • besoin d'un outil d'évaluation et de charte pour une valeur commune
  • le questionnaire a été diffusé sur la liste + google doc

En attente de retour d'expérience

Isabelle

  • taches de coodination
  • vécu commun
  • diversité d'intérêt